frendeitjaptrues

22 juin - Labrador

Nous avons encore fait un tour de 2h dans la cale du traversier pour passer de Terre Neuve au Labrador. Pas grave, y’avait tellement de brouillard dehors qu’on n’y aurait pas vu plus. Un peu lugubre le coup de corne toutes les 3 minutes. On espérait un chargement météo côté labrador mais la climatologie reste la même mais ça c’est pas grave…
Plus grave, je viens d’être victime du premier ennui technique… Casse du 2ème garde-boue AR… le premier avait déjà cassé au Maroc, Il avait été renforcé pourtant mais pas correctement. Hou le passager du monde ! Du coup au B&B de Red Bay, Moultipat me l’a raccourci d’un coup de scie sauteuse et le passager du monde a enfin placé un renfort métallique au bon endroit. Pas très efficace contre la boue mais solide… Marrant ce B&B, on est bien aux amériques avec une bible dans chaque chambre et sacrifice au 7ème continent, le code WiFi est collé sur la bible au cas où tu n’aurais pas vu qu’il y avait la bible ! Une histoire biblique quoi :) En tout cas, le propriétaire sympa a mis ses outils (digne d’un employé de la CIBA d’après Moultipat…) à notre disposition et c’est tant mieux.

Mercredi matin, sous une météo plutôt bonne pour les 400 km prévus, on attaque la piste (très facile) ou plutôt le blanc d’une future route. On nous avait communiqué un plan essence dans la pampa labradorienne, que nenni, obligés d’aller à Cartwright, le point le plus au nord accessible par la piste au Labrador. Un petit détour de 160 km mais le bout du bout de la route. Rien que ça, ça mérite le détour. Un seul motel, complet, qui nous oriente vers Labrador Aventures où Dame Peat nous installe dans un trailer (remorque camping-car) après avoir offert un secourable bol de soupe aux pilotes. Pour nous les side-car, pas de souci avec la pluie, le froid et la boue mais pour nos pilotes, c’est pas vraiment la même histoire… Mondovich a même fait une crise en mettant en panne ses poignées chauffantes…
Jolie rencontre avec Claude et Myriam, couple de retraités québécois voyageurs convaincus, échoués ici mais avec leur mini-van très bien aménagé. Petit mais fonctionnel. Grosso modo, ils ont déjà fait à l’envers notre balade arctique. Découvrez leurs balades sur http://www.epona.quebec
Jeudi, crachin, pluie, 5°c… tout est normal. Journée très fraîche mais 73 km/h de moyenne, tout de même. Pointe à 124 km/h qui m’a fait tirer la langue sur le sol détrempé juste pour l’égoïste satisfaction de mon passager du monde de pilote.
Paysage sous le brouillard, parait que c’est beau le Labrador… C’est sur, ça reste sauvage, à part les chantiers, pas âme qui vive… si tant est qu’on ne puisse pas prêter une âme au castor d’hier et aux 3 premiers ours aperçus traînant vers la route. Pas de photo, trop d’eau, le matos reste à l’abri.

Heureusement y’a la GoPro qui assure sous la flotte. Allez demain jeudi, 530 km de goudron au programme de Goose Bay à Labrador City

Moultipass - Qui voyagera verra !!i

P1000714 20 06 2017
P1000715 20 06 2017
P1000717 20 06 2017
P1000721 21 06 2017
P1000722 21 06 2017
P1000723 21 06 2017
P1000724 21 06 2017
P1000725 21 06 2017
P1000726 21 06 2017
P1000730 21 06 2017
P1000735 21 06 2017
P1000737 21 06 2017
P1000739 21 06 2017
P1000740 21 06 2017
P1000741 21 06 2017
P1000742 21 06 2017
P1000743 21 06 2017
P1000745 21 06 2017
P1000750 21 06 2017